PUBLICITE

728x90 France

Angola : L'opposition a demandé d'annuler les résultats des élections

Publié le 2 sept. 2022 à 13:05 Modifié le 29 sept. 2022 à 23:49

  • Angola : L'opposition a demandé d'annuler les résultats des élections

L'Unita, principal parti d'opposition en Angola, a déposé jeudi un recours auprès de la Cour constitutionnelle afin de faire annuler les élections présidentielle et législatives de la semaine dernière, remportées par le MPLA, rapporte l'agence de presse portugaise Lusa. /Photo prise le 22 août 2022/REUTERS/Siphiwe Sibeko

Le principal parti d'opposition angolais, l'Union nationale pour l'indépendance totale de l'Angola (Unita), qui a été défait lors des élections législatives et présidentielles du 24 août, a déposé une plainte auprès de la cour constitutionnelle en vue d'annuler les résultats annoncés par la Commission électorale nationale. C'est ce qu'a annoncé vendredi le dirigeant de l'Unita, Adalberto da Costa Junior.

"Nous avons pris des mesures juridiques pour annuler l'élection", a-t-il déclaré sur Twitter.

Adalberto da Costa Junior a déclaré qu'il ne reconnaissait pas la victoire électorale du parti au pouvoir, le Mouvement populaire pour la libération de l'Angola (MPLA). "Le MPLA n'a pas gagné les élections, nous avons eu [en Angola] la paix au cours des 20 dernières années et nous devons maintenant faire preuve d'un engagement à l'état de droit", a souligné le dirigeant de l'Unita. Il a noté que les résultats du vote du parti allaient à l’encontre avec ceux annoncés par la Commission électorale nationale.

La Commission électorale nationale d'Angola a proclamé lundi la victoire du président sortant Joao Lourenço à l’issue des élections générales du 24 août dernier. Selon le président de la Commission électorale nationale, le Mouvement populaire pour la libération de l'Angola (MPLA) du président Joao Lourenço a recueilli 51,17% des voix et remporté 124 sièges au parlement. Son principal rival politique, l’Unita a obtenu 43,95% des voix et 90 députés.