PUBLICITE

728x90 France

Renouvellement des CEI locales : le Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI) souhaite la suspension de l’opération

Publié le 21 sept. 2022 à 00:00 Modifié le 24 sept. 2022 à 06:42

  • Renouvellement des CEI locales : le Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI) souhaite la suspension de l’opération

Dans une note d’information transmise par voie de presse, relative à l’annonce de la Commission Électorale Indépendante (CEI), de procéder au renouvellement de ses commissions locales, Justin Katinan Koné, porte-parole du PPA-CI, a produit une déclaration le lundi 19 septembre 2022. Il demande la suspension de l’opération, en attendant la recomposition de la Commission centrale, conformément aux résolutions du dialogue politique.

L’annonce de la CEI de procéder, du 21 au 26 septembre 2022, au renouvellement et à l’installation des commissions locales sur toute l’étendue du territoire national, n’a pas laissé le parti de l’ancien président, Laurent Gbagbo, indifférent.

"Alors que le PPA-CI est dans l’attente de son adhésion à la CEI et de l’exécution effective de cette résolution, la Commission électorale produit un communiqué officiel le 14 septembre, dans lequel, elle prévoit de procéder au renouvellement des commissions locales et leur installation dans les régions", fait remarquer le parti.

Selon le communiqué, les commissions locales étant les déclinaisons territoriales de la Commission centrale, le PPA-CI dit s’interroger sur les raisons du renouvellement, alors qu’elles doivent se recomposer au préalable pour se conformer à la résolution du dialogue politique.

"Traduit-elle une démarche du gouvernement ivoirien de ne pas associer le parti au renouvellement des structures locales afin de le priver de la plénitude de ses droits à la CEI ?", s'interroge le parti de l’ex-chef de l’Etat, qui juge inacceptable cette manière de procéder.