PUBLICITE

728x90 France

Discours du Président Alassane OUATTARA lors de la présentation des Lettres de créance des Ambassadeurs

Publié le 10 sept. 2022 à 09:34 Modifié le 20 sept. 2022 à 17:17

  • Discours du Président Alassane OUATTARA lors de la présentation des Lettres de créance des Ambassadeurs

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a reçu, ce vendredi 9 septembre 2022, les Lettres de créance des Ambassadeurs Maria da Conceiçăo de Sousa Pilar du Portugal, Rony Yedidia Clein de l’Etat d’Israël, Alexey Saltykov de Russie, Anderson Blanc du Canada, Marie Jeanne Ntakirutimana du Burundi et Francesca Di Mauro de l’Union Européenne. Discours intégral.

Madame l’Ambassadeur de la République portugaise,

Madame l’Ambassadeur de l’État d'Israël,

Monsieur l’Ambassadeur de la Fédération de Russie,

Monsieur l’Ambassadeur du Canada,

Madame l’Ambassadeur de la République du Burundi,

Madame l’Ambassadeur de l’Union européenne,

Je suis particulièrement heureux de vous accueillir à l’occasion de cette cérémonie de présentation de vos Lettres de créance.

J’exprime toute ma reconnaissance à vos Chefs d’Etat respectifs et à la Présidente de la Commission européenne pour la confiance et l’amitié qu’ils renouvellent, ainsi, à la Côte d’Ivoire.

Je voudrais, par la même occasion, vous adresser mes vives félicitations pour le choix porté sur chacune et chacun de vous, afin de les représenter auprès de mon pays.

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,

Au nom du Gouvernement et du peuple ivoiriens ainsi qu’en mon nom propre, je vous souhaite le traditionnel « AKWABA » qui signifie « bienvenue » en terre ivoirienne.

La Côte d’Ivoire est, de tradition, un pays d’hospitalité et de fraternité. Je suis persuadé que vous avez déjà expérimenté la convivialité légendaire des Ivoiriens, depuis votre arrivée dans notre pays.

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,

Vous prenez fonction au moment où d’importants acquis ont été enregistrés, en Côte d’Ivoire, dans les domaines politique, social, économique et sécuritaire.

Au niveau politique, je voudrais me féliciter de la consolidation de la démocratie et du climat apaisé qui prévaut dans mon pays, comme l’atteste le succès du dialogue politique tenu du 16 décembre 2021 au 04 mars 2022 entre le Gouvernement, les partis politiques significatifs et les organisations de la société civile ou encore la rencontre fraternelle que j’ai eue le 14 juillet dernier, avec mes prédécesseurs, les Présidents Henri Konan BEDIE et Laurent GBAGBO.

Sur le plan social, l’Etat ivoirien a consenti des efforts exceptionnels afin d’améliorer les conditions de vie des populations, dans le contexte actuel de cherté de la vie liée à l’inflation mondiale.

Ainsi :

- Les salaires des fonctionnaires et agents de l’Etat ont été revalorisés, en août 2022, pour un coût d’environ 227 milliards de francs CFA par an ;

- Les produits pétroliers ont été subventionnés à hauteur de 500 milliards de francs CFA, sur la période de février à août 2022 et ;

- Les prix de plusieurs produits de grande consommation ont été temporairement plafonnés.

Enfin, le Programme Social du Gouvernement (PSGouv) se poursuit en vue d’une meilleure redistribution des fruits de la croissance aux populations les plus vulnérables.

Sur le plan économique, malgré le contexte particulièrement difficile lié à la pandémie de COVID-19, la Côte d’Ivoire est restée l’une des économies les plus performantes à l’échelle mondiale, avec un taux de croissance économique de 7,4% en 2021 et une projection de 7% en moyenne, au cours de la période 2022-2025.

Par ailleurs, le Gouvernement ivoirien a entrepris l’accélération du rythme de transformation locale des produits agricoles tels que le cacao et l’anacarde, en vue de lutter contre la pauvreté en créant plus d’emplois, notamment pour les jeunes et les femmes.

En outre, le Plan National de Développement (PND) 2021-2025, qui représente 59 000 milliards de francs CFA d’investissement dont 74% consacrés au secteur privé, offre une large gamme d’opportunités d’investissements dans divers secteurs d’activités.

Je voudrais, donc, inviter les opérateurs économiques de vos pays respectifs et de l’Union européenne à s’intéresser aux différents programmes et projets disponibles dans ce Plan.

En ce qui concerne le volet sécuritaire, le Gouvernement ivoirien poursuit la modernisation et le renforcement des capacités des Forces de Défense et de Sécurité, afin de leur permettre de lutter efficacement contre toutes les menaces, y compris la menace terroriste aux frontières Nord du pays. Dans ce domaine, les importants investissements socio-économiques dans les zones vulnérables et la bonne coopération avec plusieurs pays et organisations, y compris les vôtres, ont contribué à améliorer significativement la sécurité dans notre pays.

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,

Votre présence en Côte d’Ivoire est l’expression de la volonté de vos Chefs d’Etat respectifs et de l’Union Européenne d’oeuvrer à la dynamisation de nos relations et au renforcement de notre coopération.

Comme vous le savez, nos Etats sont confrontés, ces dernières années, à d’énormes défis, notamment le terrorisme, la piraterie maritime, le trafic de drogue, le changement climatique, la pandémie de COVID-19, ainsi que le conflit en cours en Ukraine. Nous devons donc nous engager dans une synergie d’actions afin de relever ces défis, aussi bien dans les instances internationales que dans le cadre de nos relations bilatérales.

Madame l’Ambassadeur du Portugal,

Je me félicite du dynamisme retrouvé dans la coopération entre la Côte d’Ivoire et le Portugal, qui se traduit, notamment, par l’ouverture réciproque d’Ambassade dans nos deux pays, la hausse considérable du volume des échanges et l’intérêt croissant des entreprises portugaises pour notre pays.

Madame l’Ambassadeur MARIA DA CONCEIÇAO DE SOUSA PILAR, je garde en mémoire l’accueil très chaleureux qui a été réservé à la Première Dame et à moi-même, lors de ma visite d’Etat au Portugal, en septembre 2017.

Je vous invite à poursuivre les initiatives en cours pour hisser à un niveau encore plus élevé, la coopération entre nos deux pays.

Veuillez transmettre mes meilleurs sentiments d’amitié au Président MARCELO REBELO DE SOUSA, dont la visite d’Etat, en juin 2019, a contribué, de façon significative, au renforcement de la coopération ivoiro-portugaise.

Madame l’Ambassadeur d’Israël,

Depuis près de 61 ans, nos deux pays entretiennent d’excellentes relations d’amitié et de coopération dans de nombreux secteurs, notamment la santé, l’agriculture, la sécurité, la

formation qualifiante et la culture. A cet égard, la signature de onze (11) accords bilatéraux dans ces divers secteurs atteste de la qualité de nos relations de coopération.

Madame l’Ambassadeur RONY YEDIDIA CLEIN, je reste convaincu que sous votre impulsion, les relations historiques entre la Côte d’Ivoire et Israël se développeront davantage. Je garde un bon souvenir de la visite officielle que j’ai effectuée en Israël, en 2012, peu de temps après ma prise de fonction.

Vous voudrez bien traduire au Président ISAAC HERZOG, mes cordiales salutations.

Monsieur l’Ambassadeur de Russie,

Je voudrais me féliciter de la constance des liens d’amitié et de coopération entre la Côte d’Ivoire et la Russie, depuis leur établissement en 1967. Nos deux pays ont toujours entretenu des relations empreintes de respect mutuel et de grande convivialité.

Malgré la coopération ancienne entre la Côte d’Ivoire et la Russie, le volume des échanges commerciaux ne reflète pas le potentiel de nos deux pays.

Aussi, je vous encourage, Monsieur l’Ambassadeur ALEXEY SALTYKOV, à oeuvrer, en étroite concertation avec les membres du Gouvernement, à la promotion des échanges commerciaux entre nos deux pays et des relations d’affaires entre les secteurs privés ivoirien et russe. Je garde en mémoire notre séjour à Sotchi, à l’occasion du Sommet Russie - Afrique, qui a été fortement apprécié.

Veuillez transmettre au Président VLADIMIR POUTINE, mes salutations cordiales.

Monsieur l’Ambassadeur du Canada,

La Côte d’Ivoire et le Canada entretiennent une coopération forte et, à ce titre, notre pays représente le 5e partenaire commercial du Canada, en Afrique subsaharienne.

Je note, avec satisfaction, le volume élevé des échanges globaux chiffrés à près de 146 milliards de francs CFA, en 2020.

Monsieur l’Ambassadeur ANDERSON BLANC, le choix porté par le Gouvernement canadien sur la Côte d’Ivoire, dans le cadre de la mise en oeuvre de l’initiative de Partenariat du G7 sur le Programme « Femmes, Paix et Sécurité » (Résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies), est la preuve de la convergence de vues de nos deux pays sur les questions internationales.

Vous voudrez bien exprimer ma reconnaissance ainsi que mes salutations cordiales à S.E. Mme la Très Honorable MARY MAY J. SIMON, Gouverneure Générale du Canada.

Je voudrais aussi vous adresser, ainsi qu’au peuple canadien, mes sincères condoléances suite au décès de Sa Majesté la Reine Elizabeth II, Souveraine du Canada.

Madame l’Ambassadeur du Burundi,

Le Burundi est un pays frère d’Afrique de l’Est avec lequel la Côte d’Ivoire a des relations relativement récentes, formalisées en 2010.

Je me réjouis de cette confiance réciproque qui a conduit à la naissance de cette coopération, à laquelle mon pays attache un intérêt particulier.

Je suis persuadé que, sous le leadership du Président Evariste NDAYISHIMIYE, vous oeuvrerez, Madame l’Ambassadeur MARIE JEANNE NKAKIRUTIMANA, au renforcement de cette coopération, pleine de promesses, entre la Côte d’Ivoire et le Burundi.

Vous voudrez bien transmettre au Président Evariste NDAYISHIMIYE, mes salutations cordiales ainsi que mes voeux de succès dans ses initiatives visant à consolider la paix au Burundi.

Madame l’Ambassadeur de l’Union Européenne,

Je voudrais saisir l’opportunité qu’offre cette cérémonie pour me féliciter, une fois encore, de l’excellence de la coopération entre la Côte d’Ivoire et l’Union Européenne.

Je me réjouis des importantes contributions de l’Union Européenne aux différents plans nationaux de développement (PND), ainsi qu’au Plan de riposte sanitaire et au programme de relance économique post - COVID-19.

Madame l’Ambassadeur FRANCESCA DI MAURO, je vous invite à oeuvrer davantage au renforcement de la coopération avec l’Union Européenne et la « Team Europe », dans le cadre du « Dialogue de Partenariat » avec la Côte d’Ivoire.

Vous voudrez bien transmettre à Madame URSULA VON DER LEYEN, Présidente de la Commission Européenne, mes salutations cordiales. De même, veuillez traduire à Monsieur CHARLES MICHEL, Président du Conseil Européen, mes meilleurs sentiments d’amitié et d’affection.

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,

Je voudrais, pour terminer, souhaiter plein succès à chacune et à chacun de vous, dans l’exercice de vos nouvelles fonctions.

Vous pourrez assurément compter sur la disponibilité du Gouvernement ivoirien à vous soutenir dans l’accomplissement de vos nobles missions.

Bon séjour en Côte d’Ivoire !

Je vous remercie.