PUBLICITE

728x90 France

plus de 3000 véhicules interceptés pour excès de vitesse en une semaine à Abidjan

Publié le 15 sept. 2022 à 12:58 Modifié le 20 sept. 2022 à 14:25

  • plus de 3000 véhicules interceptés pour excès de vitesse en une semaine à Abidjan

Quelque trois-mille-quatre-cent-quatre-vingt-douze (3492) véhicules ont été interceptés pour excès de vitesse par la Police spéciale de la sécurité routière ( PSSR) au 05 au 11 septembre derniers à Abidjan grâce au dispositif du barrage intelligent, notamment dans les communes de Cocody, Adjamé et Yopougon.

Quelque trois-mille-quatre-cent-quatre-vingt-douze (3492) véhicules ont été interceptés pour excès de vitesse par la Police spéciale de la sécurité routière ( PSSR) au 05 au 11 septembre derniers à Abidjan grâce au dispositif du barrage intelligent, notamment dans les communes de Cocody, Adjamé et Yopougon, a appris Abidjan.net mercredi de source officielle.

" Sept jours d’opération qui ont permis au dispositif du barrage intelligent d’intercepter 3492 véhicules pour excès de vitesse", a rapporté une note d'information du ministère ivoirien des Transports.

Par ailleurs, a souligné cette note, plusieurs autres infractions ont été également enregistrées à l’aide des terminaux électronique de contrôle.

 Il s’agit, entre autres de l’interpellation de 38 conducteurs pour non-port de la ceinture de sécurité,03 pour usage du téléphone au volant, 05 pour des cas de surnombre et 05 autres pour refus d’obtempérer ainsi que la verbalisation de 04 véhicules pour défaut de carte de transport et 03 pour défaut de visite technique.

03 autres conducteurs, a ajouté le document, ont été pris pour conduite sous l'emprise d'alcool avec des valeurs allant jusqu’à 2,36 g/l de sang sur un ensemble de 73 tests effectués durant l’opération.

En outre, le ministère apprend que la PSSR a durci ses actions sur le terrain en accentuant les contrôles de vitesse, et de documents afférents aux véhicules ainsi que les tests d'alcoolémie.

Selon la note, l'objectif de ces opérations est de repérer les infractions routières sur les voies ouvertes à la circulation dans le district d’Abidjan.

'' Cette mesure de durcissement des actions, selon le directeur de la PSSR, le Commissaire Divisionnaire Touré Abdul-Kader, vise à poursuivre la réduction du nombre d’accidents entamé depuis le déploiement de la stratégie nationale 2021-2025 pour la sécurité routière'', a fait savoir également le ministère.

Au terme de ce bilan hebdomadaire, a conclu la note, le collaborateur du Ministre Amadou Koné, a annoncé un renforcement de la surveillance routière sur les principaux axes du district d’Abidjan afin d'assurer aux populations des routes plus sûres en cette période de rentrée scolaire.